Psychothérapie en groupe

Gestalt-thérapie avec le groupe

La thérapie en situation de groupe

La thérapie en situation de groupe réunit régulièrement un petit nombre de personnes avec un thérapeute. Ce sont toujours les mêmes personnes qui forment le groupe avec des sorties et des entrées au fil du temps. Le format choisi réunit 6 personnes, en moyenne tous les 15 jours à 3 semaines à Balma. Participer au groupe est impliquant et engageant aussi une certaine assiduité est demandée tout au long de l'année (septembre à juin).

La théPsychothérapie en groupe - Toulouse Balma -psychologie expérientiellerapie en situation de groupe peut être vue comme une thérapie à part entière ou comme un complément à une thérapie individuelle. Les patients qui ne sont pas en thérapie individuelle peuvent participer au groupe après un entretien avec le thérapeute. Si le patient est suivi, il reste avec son thérapeute pour son travail individuel.

Un cadre d'expérimentation social et individuel, puissant, unique et protégé

Par sa régularité, son soutien, sa force d'entrainement et sa chaleur, le groupe offre un cadre relationnel et d'expérimentation protégé, puissant, sécurisant, facilitateur d'intimité, d'affirmation, d'authenticité, d'implication. Tous les participants deviennent des interlocuteurs. De même, l'ensemble des participants forme une entité groupale avec ses spécificités, sa puissance, son effet de masse (entrainement ou aversion), les rapports d'appartenance ou d'exclusion ...

La richesse relationnelle est surmultipliée.

En groupe, les petites phrases ou impressions que l'on se dit ou que l'on vit intérieurement sans vraiment en prendre conscience, et qui parfois nous gouvernent, trouvent un espace de réception et un accueil grâce à la vivacité du groupe (effet d'entrainement catalyseur des autres qui sont des alter egos).

La Gestalt-thérapie en groupe va faciliter le partage des émotions, sentiments, intuitions, valeurs, pensées, croyances, élaborations de sens ... Elle crée un dispositif permettant de recueillir et de s'inspirer d'autres visions du monde, de trouver du soutien, ceci permettant un relâchement de nos restrictions dans nos manières de vivre et de dérouler nos expériences de vie.

L'EX-PRESSION sous toutes les formes facilite de ne pas rester le gardien privilégié de nos vécus emprisonnés ("ce qui ne s'exprime pas, s'imprime"). Le partage en relativise l'impact, leur emprise et leur OP-PRESSION (la pression appliquée sur).

Le dispositif proposé permet à chacun de travailler sur ses propres difficultés avec l'aide du groupe et du thérapeute. Chacun fait son profit des éclairages et des retours des uns et des autres et participe librement aux interactions. Les interactions avec le groupe portent en germe nos manières de vivre ("Lorsqu'un homme entre dans une pièce, c'est toute sa vie qui rentre avec lui" - Don Drapper in Mad Men), le thérapeute va faire en sorte de susciter de la PRÉSENCE de chacun (ou en souligner l'ABSENCE), de l'intensité et des interactions.

Mises en situation (expérimentation)

Afin de souligner un phénomène, le thérapeute peut proposer des mises en situation (des sortes d'expériences plus ou moins guidées) qui vont faire émerger un aspect de la situation et nourrir le processus des ÉLABORATIONS en cours.

Investissement de rôles (transfert) ?

En thérapie individuelle, la relation patient-thérapeute peut être (*) objet de phénomènes transférentiels (notion psychanalytique revisitée en investissement), le thérapeute apparaissant à certains égards comme une figure qui a laissé des traces, par exemple figure d'autorité, cela peut-être un parent, un étranger, un frère. Le patient se revêt alors de quelques manières de l'enfant (par exemple en soumission, rébellion, coopération, demande d'affection, d'attention, colère, ...). Revivre en conscience une sorte de reflet de cette situation donne une mesure de ce qu'à pu être la relation avec l'autorité ou avec l'autre.

Pour le groupe, les investissements patient-thérapeute sont élargies à la famille. Le groupe peut être vécu comme une famille avec adultes, frères et soeurs, familiers, étrangers. La conscience de ces investissements par le thérapeute, vécus au présent de la séance, créée des situations éclairantes qui peuvent être l'occasion de séances de travail en psychodrame, régression ou autres.  Ces situations sont revisitées au présent avec la conscience, les compétences et les  capacités de l'adulte d'aujourd'hui.

(*) les investissements ne sont pas des obligations, cela dépend des circonstances et dans une mesure de la posture du thérapeute qui peut se montrer comme spécialiste de la psyché, comme sachant ou encore comme une personne qui est là pour son patient et qui marche à ses côtés en le rejoignant dans son monde (posture de nature 'neo-chamanique').

Imprévisibilité de la Gestalt-thérapie vs "qu'est ce qui vous amène à entreprendre une thérapie ?"

La relation thérapeutique en Gestalt vise à accompagner le cheminement existentiel du patient. Dans cet accompagnement les difficultés exposées sont considérées comme des conséquences de manières de vivre peu ajustées ou non actualisées au présent.

L'expression initiale du besoin est un point de départ et moins un point d'arrivée du processus (cheminement) de cocréation (patient.s/thérapeute) qui s'élabore au fil de chaque séance. Souvent la demande initiale évolue continuement et prend d'autres formes en cours de thérapie.

La Gestalt-thérapie est une thérapie holistique qui travaille pas à pas sur la globalité de l'être (on ne cherche pas à suivre un cheminement déterminé à l'avance). Le thérapeute travaille à la croissance et à la vitalité psychique du patient. Ce travail aura globalement des incidences sur la demande et sur la vie du patient.

En pratique 6/15/3 (pour le groupe continu)

Le groupe proposé est un groupe dit continu. Les participants sont invités à être présents à toutes les séances. Les membres sont les mêmes au fur et à mesure des séances. Les entrées et des sorties se font tout au long de l'année afin de maintenir le groupe à 6 personnes. Il se réunit tous les 15 jours à 3 semaines, le soir de 18h30 à 21h30 (3 heures). Un quart d'heure de pause est prévu au milieu des sessions (collation légère à partager). Les séances ont lieu à La Mane à Balma.

En juin, une séance en soirée est remplacée par une séance sur toute une journée, si possible à la campagne (9h30-17h30,18h). Cette année 2020, le 14/06/2020 est la date choisie.

Intéressé ?

Si vous êtes intéressé par rejoindre le groupe ou pour obtenir des compléments, prenez contact avec le thérapeute.

contact 0674294706