En individuel pour la personne.

Gestalt-thérapie avec la personne

Premiers pas en psychothérapie

Je propose un premier rendez-vous pour faire connaissance et voir ensemble si nous allons travailler. Lors de cet entretien, nous déciderons si nous entretenons une relation thérapeutique suivie ou quelques séances. Il n'y a aucun engagement à poursuivre sinon le désir de transformation.

Quand les personnes connaissent peu la Gestalt-thérapie, je peux en dire quelques mots et y revenir à la demande tout au long de la thérapie.

En pratique : les conditions matérielles sont évoquées, le tarif de la séance, la durée (de 50 mn à 1h), la fréquence envisageable (semaine, quinzaine, à la demande).

Demande initiale

Les personnes me font part de leur besoin, de leur désir et de leur volonté de transformer quelque chose à leur vie. Il s'agit toujours de situations singulières. Parfois les consultants traversent une phase difficile, d'anxiété, une difficulté relationnelle, séparation, rencontre amoureuse, deuil, maladie grave ou répétitive, licenciement, voire un désintérêt ou une insatisfaction imprécise pour la vie, un manque de sens de la vie qu'ils mènent.

Parfois telle ou telle situation qui perdure ou se répète est pénible à vivre, parfois ce sont des problèmes particuliers qui inquiètent, font souffrir ou empêchent de vivre (*).

(*) d'argent, de sexualité, de vie de couple ou de famille (possibilité d'inviter son partenaire ou la famille à une séance), d'éducation des enfants, des tocs, de moments de panique, de l’anxiété, des pertes du réel, d'hypersensibilité, de difficultés attentionnelles, des décisions à prendre (mariage, séparation, déménagement, changement de travail...), des états d’âme récurrents ou exceptionnels (fatigue, tristesse, mécontentement), des comportements inadéquats.

Entretiens

Durant les entretiens, le thérapeute écoute et se rend perceptif, sensible et attentif à ce qu'il se passe dans la relation avec son patient. Cela suscite une attitude spécifique et singulière chez le patient qui permet de co-construire une rencontre. Le thérapeute intervient, enrichit et soutient la parole, les perceptions, les sensations, impressions, l'expression et l’accomplissement des émotions, des sentiments, des attitudes corporelles.

Tout concourt à fluidifier et à approfondir les échanges afin que de la nouveauté ajustée aux circonstances se tisse et se construise : interagir, poser des questions, reformuler, faire des liens hypothétiques entre des situations passées et présentes, faire état de ce qui se traverse et se ressent en tant que patient ou thérapeute, de ce qui se perçoit et se passe et qui est en train de s'élaborer dans la séance.

Il s'agit de rencontrer la personne au cours d'authentiques interactions pendant la séance tout en veillant sur la sécurité, la progressivité et l'attention sensible à ce qu'il se passe.

Il est peu fréquent que j'invite le patient à raconter son existence, les informations importantes viennent au fil des séances. Au début il s'agit d'avoir quelques repères, de percevoir les motivations du patient et d'en savoir plus sur ce qu’il se passe aujourd'hui dans sa vie et fait souffrance ou difficulté. D'entrer dans son monde.

A noter ! je réponds à la demande aux questions et curiosités, mêmes théoriques, ou au pourquoi de telle ou telle manière de faire du thérapeute.

Particularités

Je ne propose pas un traitement standard ou des recettes, chaque thérapie est une invention qui se crée entre patient et thérapeute. La thérapie en Gestalt est une histoire relationnelle qui se déroule avec le patient. L'intervention thérapeutique se fait en progressant dans une relation patient/thérapeute qui devient de plus en plus différentiante, authentique et sincère, sans masque. Si une personne traverse des difficultés dans sa vie, immanquablement nous allons vivre cela en séance et cela apparaitra de manière subtile dans la relation. Cela sera l'occasion de vivre et de traverser en vrai, en conscience et en temps réel les difficultés qui peuvent être présentes dans la vie du patient et notamment de faire l'expérience ensemble d'autres manières d'exister en séance.

Le thérapeute fait office de l'autre, de tous les autres y compris d'environnement. Nous allons traverser les problématiques et les travailler ensemble afin de permettre au patient de s'ouvrir plus de possibilités dans l'éventail de ses manières de vivre et de vivre ainsi d'autant plus de liberté d'agir et d'être dans son existence. Le patient acquière progressivement de façon globale, de la souplesse, de la liberté, de l'ouverture et de la créativité dans ses manières de s'ajuster aux situations. Parfois même il est en mesure de comprendre ce qui lui arrive.

Tout est là en séance de ce qui fait difficulté.